Accueil / Avenir Pharmacie / Automédication : faut-il anticiper une croissance ?

Automédication : faut-il anticiper une croissance ?

L’autonomisation du citoyen dans la gestion de sa santé est une tendance de fond très présente de nos jours. En effet, le patient est de plus en plus actif dans sa prise en charge. Cette tendance s’observe dans de nombreux pays d’Europe où les politiques ont mis en place des mesures afin de promouvoir l’automédication. Mais le marché n’est pas encore arrivé à maturité en France, selon l’Afipa (Association Française de l’Industrie Pharmaceutique), qui dévoile aujourd’hui la 3ème édition de l’Observatoire Européen sur l’Automédication.

automédication pharmacie

La France, un mauvais élève…

La France accuse un vrai retard dans le domaine. L’automédication ne représente que 15.4% du marché en volume contre légèrement plus du double pour la moyenne européenne dans les pays observés. Durant l’année 2014, on a pu même observer une légère baisse du marché (-0,4 en valeur et -0,7 en volume). De plus, les Français ne sont pas très dépensiers dans ce domaine : 32,1€, c’est le montant déboursés par les patients alors que leurs voisins étrangers ont là aussi une moyenne plus élevée avec 45,8€ de dépense en automédication.

marché automédication

… Mais un gros potentiel

Le marché français a un réel potentiel de développement. En effet, on constate que la France est le deuxième pays le moins cher en Europe concernant les spécialités d’automédication : 4,58€ en moyenne contre 6,16€ dans les autres pays européens. Alors pourquoi si peu de d’évolution ?
Une piste de réponse est donnée par Pascal Brossard, président de l’Afipa « Alors même que les médicaments d’automédication sont financièrement accessibles, le système français favorise la prise en charge du petit risque par la collectivité. La situation actuelle est en totale inadéquation avec les évolutions de notre société. » L’Afipa a ainsi estimé que 535 millions d’euros d’économies pouvaient être générées par an en rendant disponibles en automédication en France des médicaments déjà délivrés sans ordonnance dans d’autres pays européens.

prix automédication

Les chiffres laissent présager d’un avenir plutôt radieux pour l’automédication. Et vous, qu’en pensez-vous ? Voyez-vous une croissance ou une décroissance ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Notez cet article

Voir aussi

avenir pharmacie nouveau regard sur l'officine

Avenir de la pharmacie : 5000 patients, 500 titulaires et 50 équipes mobilisés

La pharmacie traditionnelle est vouée à se transformer dans les années qui viennent. Où ira-t-elle …

Un commentaire

  1. Excellent article! A mon avis je vois plutôt une croissance très visible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *