Accueil / Marketing & Merchandising / Spécialisation de l’officine : de 1ers résultats pour Anton & Willem

Spécialisation de l’officine : de 1ers résultats pour Anton & Willem

Et si face aux baisses de prix, et au développement du discount, la solution consistait à se spécialiser ? Une idée qui fait son chemin chez certains confrères, et qui a déjà été abordée sur ce blog, ici, ou .

C’est en tout cas la conviction d’Antoine, Georges et Guillaume, créateurs du 1er Réseau de Pharmacies dédié aux médecines alternatives : « Anton&Willem », qui défend une approche complémentaire des deux médecines. En fonction de la taille de l’officine, il est possible de choisir entre basculer complètement au concept « Anton&Willem », ou bien de réaliser un corner : de 30 à 70 m².

anton willem pharmacie

Un concept pragmatique

Le constat de l’équipe d’A&W est que l’herboristerie est un marché plein de potentiel insuffisamment exploité, du moins en pharmacie : en France, le marché de la médecine alternative (homéopathie, aromathérapie, compléments alimentaires…) est estimé à plus de 2 milliards d’euros ! Au-delà de la taille du marché, c’est sa progression qui est particulièrement impressionnante, avec une augmentation régulière de plus de 5% par an au cours des 10 dernières années, qui ne cesse de croître au vu des dernières statistiques du cabinet Quercy.

Une réelle ambition

En termes de développement, « Anton&Willem » vise aujourd’hui une pharmacie dans chaque Préfecture et grosse sous-préfecture : c’est-à-dire entre 200 et 250 officines en France. Chaque Pharmacie sous l’enseigne « Anton&Willem » incarnera l’officine de destination et de compétences de la zone, en devenant la référence. A travers le partenariat entre la Pharmacie et « Anton&Willem », c’est tout un professionnalisme et un savoir-faire qui sont valorisés : du choix des gammes et des produits, aux accords pré-négociés avec 70 laboratoires, aux formations des équipes, à l’agencement intérieur et extérieur… tout a été prévu pour permettre au titulaire de développer sa pharmacie dans les meilleures conditions.

pharmacie spécialisée herboristerie

Des premiers résultats éloquents

« Anton&Willem » a déjà installé ses 2 formats, et les résultats confortent plutôt bien le pari des équipes :

– l’Officine Complète (Grenoble) : après 7 mois d’activité, la part hors ordonnance atteint près de 40%.

– Corner (Besançon) : Après près de 20 ans d’exploitation, le Titulaire et ses équipes ont voulu donner un nouvel élan à cette pharmacie de centre commercial. Après 1 mois d’activité, les résultats sont déjà là : plus de 2000 ventes réalisées dans le corner de 40 m², avec une large part de ventes faite parmi les 150 références des produits à la marque « Anton&Willem ».

A présent, ce sont à Rennes, Caen, Bordeaux, Paris, Aix-en-Provence, Limoges où des Pharmaciens devraient ouvrir sous l’enseigne « Anton&Willem ». Si vous êtes intéressé(e), RDV sur leur site internet.

Notez cet article

Voir aussi

entretien annuel pharmacie réunion

Management de l’officine : 3 conseils d’expert

Le management est un paramètre clé pour le succès de son officine. Philippe Astier, consultant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *