Accueil / Avenir Pharmacie / Les études de pharmacie

Les études de pharmacie

Vendre en pharmacie implique de vendre à un pharmacien. Mais comment a-t-il été formé ce pharmacien ??

faculté de pharmacie études

La faculté de pharmacie de Paris V

Pour devenir pharmacien, chacun et chacune doit passer par 6 années d’études. Depuis peu, la première année est commune aux études de santé. Il leur faut réussir un concours dont le taux de succès avoisine les 30% (contre 15% pour médecine).

A l’issue de la première année très théorique, les étudiants en pharmacie continuent sur des cours théoriques, mais avec des stages obligatoires en officine.

En 5ème année, les étudiants en pharmacie comment à se spécialiser : ils choisissent entre l’officine, l’industrie, ou l’internat. Mais tous passeront la moitié de l’année à l’hôpital, dans différents services.

Pour l’internat, c’est un nouveau concours, qui permettra de travailler dans un laboratoire d’analyse ou à l’hôpital. Ceux qui ont choisi l’industrie feront un master en 6ème année, parfois en école de commerce, pour se spécialiser (souvent en marketing ou en affaires réglementaires).

Ceux qui choisissent l’officine, les plus nombreux (certaines facultés n’ont pas de filière industrie), vont alors avoir un ensemble de cours sur l’officine : conseils en officine, dispensation du médicament. Et un petit peu de gestion ! Tout est dans le « un petit peu ». Les pharmaciens seront en partie amenés à :

–          Acheter une entreprise

–          Manager des salariés

–          Gérer une trésorerie

–          Piloter un compte de résultats

–          Acheter à des fournisseurs

Tout ça dans un contexte économique tendu.

Le pharmacien passe donc 5 ans et demi à apprendre le médicament, ce qui est indispensable, mais reçoit seulement quelques cours sur la gestion. Tout va bien :). Certains s’en tirent très bien, soit instinctivement, soit car ils sont bien entourés (ça aide alors d’avoir des parents pharmaciens ou dans le business). Mais d’autres ont beaucoup de mal. Quoi de plus normal quand on débarque dans un milieu qu’on ne connait pas ? La reprise d’entreprise est en effet une activité que le pharmacien clairement ne connaît pas à la sortie de ses études.

Cela pourrait expliquer quelques comportements un peu irrationnels voire peu professionnels de certains pharmaciens (pas tous, hein). C’est un point à prendre en compte lorsque l’on souhaite travailler avec un pharmacien : il gère une entreprise, n’a pas été formé pour ça, et n’est presque jamais allé voir ailleurs comment les choses se passaient.

Notez cet article

Voir aussi

avenir pharmacie nouveau regard sur l'officine

Avenir de la pharmacie : 5000 patients, 500 titulaires et 50 équipes mobilisés

La pharmacie traditionnelle est vouée à se transformer dans les années qui viennent. Où ira-t-elle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *